L’homme sans argent

l'homme sans argent
Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  • 1
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Quand j’ai expliqué à ma femme que j’avais proposé à mes lecteurs de me donner des thèmes pour m’inspirer, elle m’a aussitôt rétorqué « l’argent ! ». Cela m’a fait rire. Parce qu’aussitôt j’ai pensé à l’une de mes lectures de cette année : L’homme sans argent, de Mark Boyle. Ce qui allait totalement à l’encontre de ce que ma femme avait certainement en tête au moment de me proposer ce sujet.

L’argent est source de beaucoup de maux, mais il est aussi le symbole d’un espoir pour un lendemain assuré et meilleur. Alors, dans ma quête à devenir meilleur, dans ma participation à la modification de ce monde pour qu’il soit plus équitable, quelle place dois-je laisser à l’argent ?

 

Peut-on vivre sans argent ?

Comme beaucoup, et là je pense à mon professeur de Tai Chi en particulier, je me disais que l’idéal serait de savoir se séparer des biens matériels, à commencer par l’argent.

Dans ma recherche de réponses à ce sujet j’ai connu beaucoup de difficultés. Je m’explique. Quand on n’a pas assez d’argent pour payer son loyer, qu’on est obligé d’emprunter à des taux ahurissants pour s’assurer un toit sur la tête, on aimerait alors que la vie se fasse sans argent. J’ai rêvé d’un monde qui ne soit pas à la merci de l’argent. Que ma vie ne soit pas à la merci de ce dieu-métal. Pourtant, il me fallait malgré tout en avoir. C’est un sacré cercle vicieux dans lequel nous pouvons très vite nous retrouver car il fait partie de notre quotidien à dire vrai. Alors peut-on vraiment vivre sans argent ?

 

L’homme sans argent

La question que je me posais depuis si longtemps au sujet de l’argent et de sa place dans nos vies a trouvé des réponses dans ce livre. Pour résumer très rapidement, Mark Boyle est un Irlandais comme tant d’autres mais il possède deux particularités particulières. Elles sont :

  • 1, d’avoir pris la décision de vivre une année complète sans argent,
  • 2, de partager cette expérience avec une belle légèreté.

Il s’est lancé dans une aventure complètement extraordinaire, et cela sans aller dans des contrés inconnues. Il est resté dans le secteur qu’il habite et pourtant il découvre et nous fait découvrir un nouvel univers.

L’homme sans argent m’a apporté beaucoup de réponses. La première d’entre elles est le fait que l’argent n’a absolument rien de mal en soi. Enfin, je veux dire par là que ce n’est qu’un papier, qu’un bout de métal, que des chiffres écris sur d’autres bouts de papier. Ce n’est rien d’autre que cela l’argent ! Pourquoi a-t-il autant de pouvoir ? En fait, je proposerai de reposer la question autrement, pour nous rapprocher de la vérité : pourquoi donne-t-on autant de pouvoir à l’argent ?

l'homme sans argent - le pouvoir de l'argent
Doit-on lui donner du pouvoir ?

 

Le pouvoir inexistant de l’argent

Mon avis sur cet objet et sur ce que ce mot a comme impact dans nos vies est différent aujourd’hui. Il est différent parce que j’ai décidé de lui donner moins d’importance qu’auparavant. L’argent est utile, c’est un outil utile, sans plus. L’argent n’est pas une fin en soi. Comme Tim Ferriss le dit dans son livre « La semaine de 4 heures « , ce n’est pas être riche qui est important, mais vivre comme un riche.

 

Tout le monde peut vivre comme un riche

l'homme sans argentEt chacun a sa façon de voir la vie d’un riche. Pour ma part, la vie d’un riche est celui d’un retraité de 20, 30, 40 ou 50 ans ayant une capacité financière lui permettant de faire exactement ce qu’il veut. Je précise un point. Quand je dis « faire exactement ce qu’il veut », cela ne signifie pas faire tout et n’importe quoi sans aucun discernement. Cela ne m’intéresse par exemple pas d’aller me faire construire un gratte-ciel à mon nom. Je n’ai que faire de rouler dans une Ferrari neuve chaque jour. C’est complètement absurde pour moi, cela ne me permet pas de me sentir bien.

En revanche, ce qui me permet de me sentir bien c’est de pratiquer les activités que j’aime. Des activités qui peuvent en plus aider certaines personnes. Ce qui participe à mon bonheur c’est de voir ma femme en bonne santé, en train de sourire, en train de caresser notre chienne et d’en rire. C’est de constater que ce que j’écris plait à certaines personnes. De créer un site gratuitement pour la paroisse de ma commune. Ce sont plein de petites choses qui sont en réalité les plus grandes et les plus importantes pour moi. Par conséquent, vivre comme un riche représente pour moi la possibilité de faire tout cela, sans avoir à me préoccuper pour payer le loyer, les charges etc.

 

On peut posséder, même sans un sou

Il y a, qui plus est, tellement de choses qu’on peut obtenir sans argent ! Je ne vais pas m’attarder sur les mots « amitié », « amour » ou d’autres du genre. Je veux parler de vraies choses. Un exemple : je donne de mon temps pour une association de défense de consommateurs sur ma commune et il m’arrive parfois d’utiliser le copieur pour des besoins personnels. Ce sont de toutes petites choses, mais quand on y pense, faire une photocopie ça coûte. Alors certes, c’est pour une feuille ou deux, et à l’occasion, mais malgré tout, ça reste une chose obtenue. Non pas gratuitement, mais en échange de 4 heures de mon temps dans un après-midi. Et il existe un tas de petites choses comme cela.

Il y a une conséquence formidable de vivre sans craindre le pouvoir de l’argent. Cette conséquence c’est de se libérer d’un poids tellement lourd ! Aujourd’hui, nous gagnons bien moins notre vie qu’il y a quelques années, burnout et arrêt maladie obligent. Cependant, je me sens nettement plus riche qu’auparavant. Depuis la disparition de ce poids de cet objet-argent, je me sens plus riche. Oui, c’est dingue mais tellement vrai !

 

Nicolas HSK

 

l'homme sans argent

Si vous voulez lire ce livre vous aussi, vous pouvez le commander sur le site de la :

fnac

 


Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  • 1
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.