Ne rien lâcher !

Autoportrait
Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce matin, comme tous les matins (ou presque) j’écris dans mon journal. Des phrases que je ne rapporte jamais ici, par pudeur avant tout, mais aussi parce que ça en ferait peut-être trop, il faut dire que depuis quelques mois je suis une vraie machine à écrire ^^. Ne rien lâcher !

Mais là, je voulais et je tenais même à partager ce petit moment car il me semble que ces mots ne gagneront leur valeur que lorsque vous les aurez lus :

J’en ai assez d’être dans cet état. Malgré cela, je remercie Dieu pour ce qu’il m’a permis d’accomplir car je vais tellement mieux qu’il y a un an ! Ce dont j’ai assez c’est de cette perpétuelle menace de « rechute » qui plane sur moi, en même temps que cette anxiété tenace qui ne veut pas me lâcher. Je parviens à faire de plus en plus d’activités, mais en même temps quelque chose me dit de faire attention car ça peut tomber à n’importe quel moment, et je le sens, je l’ai déjà vécu. Je l’écris donc pour me le dire à moi-même : je dois rester à l’écoute de tout ce que pourront dire mon esprit, mon inconscient et mon corps. C’est vital de ne pas perdre de temps. C’est vital pour sortir de ce trou noir qu’est la dépression.

Ne rien lâcher !

Anxiété, dépression, stress, surmenage, pétage de plomb. Envie de mourir, envie de disparaître, envie de tout plaquer, de partir loin, d’être pulvérisé. Envie de n’avoir jamais vu le jour. Pourquoi cette vie ? pourquoi vivre ?

 

Et pourquoi mourir ? Pourquoi vouloir disparaître ? Pourquoi culpabiliser alors qu’on n’a rien fait ?

Nous sommes tous, tous sens exception aucune, victime de cette société qui en veut toujours plus, plus de croissance, plus de chiffre, plus de gain.

Les premiers touchés par ce système ne sont pas ceux qu’on croit. Non, ce sont vous, ceux qui cherchent à faire bien, ceux qui cherchent la perfection, ceux qui ont le vrai sens professionnel. Vous-ne-devez-pas-culpabiliser ! !

 

Alors, pensez à vous en tout premier lieu vous le méritez LARGEMENT !

 

Nous méritons mieux

Si « je hurle » ainsi, c’est aussi pour moi. Car je mérite mieux que ces sales pensées, tout autant que vous méritez mieux que ces sales pensées absurdes.

 

Si vous vous sentez perdu, de quelque manière que ce soit, peut-être trouverais-je des mots pour vous rassurer. Rien n’est certain, mais ne pas tenter c’est faire le choix de se laisser aller… Alors, n’hésitez pas à me contacter :

contact@lechoixdenicolas.fr

 

Nicolas HSK

 


Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  1. Aurélie Répondre

    Tu mérites bien plus!
    C’est « sales pensées » s’en iront.
    Il y a un temps à tout et tu as fait et fais des progrès énormes!
    On baisse toujours les bras à un moment donné. C’EST souvent dû à un petit déclic, du genre  » ‘tain! Mais pourquoi la vaisselle n’est pas faite?!! »
    Il suffit de rien, tu en as posté une preuve avec la vidéo du chanteur de linkin Park qui riait à pleines dents deux jours avant son suicide.
    Ton corps, ton esprit à malheureusement était habitué à du négatif pendant plusieurs années.
    On dit qu’une nouvelle habitude commence à s’encrer après 1mois de répétition et est acquis au bout d’une année !
    Tu es sur le bon chemin !

    • Nicolas Auteur de l’articleRépondre

      Je n’hésite pas à partager mes moments de doute car c’est aussi de cette façon que je souhaite donner de l’espoir à ceux qui se sentent au fond du trou.
      Il ne faut pas croire que les tourmentes disparaissent après quelques thérapies, quelques livres et hop, comme avec un mars ça repart !
      Non, la voie de la «guérison» est longue et complexe. On doit s’en rendre compte pour vraiment s’émanciper des tortures mentales

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.