Miracle Morning – L’infinité des choix

Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Concernant l’existence de cette infinité des choix mis à notre portée la phrase ci-après le résume parfaitement :

 

« La vie la plus extraordinaire que vous puissiez imaginer vous est accessible, quel qu’ait été votre passé. »

(Miracle Morning, Hal Elrod, p.95 / p.83)

 

Le passé appartenant au passé, chaque nouvelle seconde qui passe permet un renouveau continu. Ce serait un réel pas en avant que nous ferions si nous avions enfin tous la vraie compréhension que grâce à notre conscience et à notre libre arbitre nous avons constamment le choix. Même emprisonné dans une cage planquée dans un profond sous-sol sans aucun contact j’aurais le choix entre mourir ou tout faire pour vivre. J’ai conscience que cet exemple peut facilement paraître absurde. Cependant, je veux juste essayer de vous faire prendre conscience que nous avons beaucoup de choix possibles devant nous. Bien plus que ce que nous pouvons le penser.

 

Prenons conscience des choix à notre portée

En réalité, c’est à nous de saisir chaque occasion pour changer notre route, notre objectif de vie, notre objectif du moment etc. Et les différents objectifs que l’on peut se fixer (ceux qui nous sont imposés doivent passer en second, voire en troisième plan) ne doivent pas rester figés.

Quand on parle de passé ce n’est pas nécessairement le passé lointain, celui de l’enfance, ni même celui de l’époque de notre mariage, de la naissance du premier enfant, celle du premier petit-enfant, ni même le passé d’il y a 1 mois ou 1 semaine. Le passé peut être celui de tout à l’heure, il y a 5 minutes par exemple.

 

Un exemple concret

Avant-hier, je comptais lire et prendre des notes après mon entretien avec ma psychologue. C’était l’objectif du jour et j’y accordais de l’importance. Pourtant, la situation ne me l’avait pas permise. En effet, sorti de l’entretien je n’étais pas dans la possibilité de remplir mon objectif dans les meilleures conditions. J’étais mal. La tête en feu. Je voulais juste disparaître un moment, m’évaporer pour oublier mon corps et mes pensées. Les conditions n’étaient pas bonnes pour lire et écrire voyez-vous ? Il me fallait me recentrer sur l’instant présent.

Dans le même temps, ma femme avait besoin d’évacuer le stress de la rentrée, je savais quoi faire et j’ai adapté mon objectif à la situation : nous sommes partis à Cultura pour prendre l’air, le café, acheter un bouquin (encore un oui, oui). Cela nous a fait un bien fou et nous en avons profité pour nous retrouver tous les deux, chose qu’on n’avait pas pu faire depuis le 4 septembre. L’objectif était différent, certes, mais il avait été atteint au moins. Ça semble réjouissant, n’est-ce pas ? Et bien ça l’est ! Mieux encore, j’ai pu lire et écrire en début de soirée. Moins que je ne le voulais à l’origine, mais j’ai pu le faire malgré tout.

C’est assez fou quand j’y repense !

 

le choix même dans les pires moments

 

Ne pas s’obstiner est un déjà un choix

J’aurais pu faire le choix de m’obstiner à remplir mon objectif prévu la veille pour le lendemain. Dans ce cas, j’aurais craqué à coup sûr. Plus loin, j’aurais été dans un état pire qui m’aurait peut-être mis dans la nécessité de prendre un cachet d’anxiolytique. Comme j’aurais pu faire le choix de ne pas prêter attention à l’état psychologique et de fatigue de ma tendre. Alors, je me serais plongé dans un jeu vidéo en espérant vider mon esprit. J’aurais ainsi fini ma journée sur un mauvais sentiment. Le sentiment d’avoir passé une mauvaise journée. Au contraire de cela, ma journée a été agréable et plaisante.

Prenons notre courage à deux mains pour décider nous-mêmes de ce que nous allons faire dans la minute qui suit en fonction de nos capacités, de nos besoins et de nos envies du moment. Le choix c’est vraiment un rêve réalisable. Pour une fois qu’on en a un facilement réalisable !

 

Nicolas HSK

 

miracle morning

Si vous voulez lire ce livre vous aussi, vous pouvez le commander sur le site de la :

fnac


Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.