Miracle Morning – Réussir son réveil

réussir son réveil
Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  • 8
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

Je ne sais pas pour vous, mais il m’arrive souvent d’avoir quelques difficultés à me lever le matin. Cet article « Réussir son réveil » vous est destiné comme il l’est pour moi. Oui, parfois il m’arrive de ne pas entendre mon réveil, littéralement ! Enfin, ma conscience fait la sourde oreille en tout cas. Pourtant j’ai l’impression de tout faire pour réussir mon réveil…

 

« N’oubliez pas qu’il est conseillé de sortir de votre chambre afin d’éviter de céder de la tentation de vous recoucher »

Miracle Morning, Hal Elrod, p.247 / p.209-210)

 

Bien qu’il me soit déjà arrivé d’être tenté de me remettre sous la couette une fois levée, ce cas reste rare chez moi. En réalité, le plus difficile n’est pas de repousser cette tentation de me recoucher, mais de m’extirper de ma couette pour quitter le lit douillé. Oh bien sûr, certains jours le réveil vient naturellement et on peut même être excité de démarrer sa journée. Mais à côté de ces trop rares moments cette tendance à vouloir rester dans son lit existe bel et bien.

 

Les conseils donnés pour réussir son réveil

réussir son réveilDans mon article « Comment bien se réveiller » je reprenais le résumé d’un bon réveil selon le Miracle Morning. Ce sont de bons conseils, mais il faut savoir les adapter à soi.

Je suis assez fan des séries américaines (anglo-américaines etc.) et sans être forcément fan vous avez dû en voir. N’avez-vous jamais remarqué comment sont habillés les acteurs américains à leur réveil dans leur cuisine ? La plupart d’entre elles et eux ne portent que leur pyjama : une robe de nuit pour les unes et un caleçon pour les autres. Alors forcément, enfiler un jogging dénote une intention de sortir de chez soi. Même si l’intention n’est pas suivie d’effet, les habitués du caleçon et du café à la main auront une autre vision du réveil s’ils enfilent un jogging. C’est l’inconscient qui traduit tout ceci…

Personnellement, dès mon levé du lit j’enfile un jogging, ce n’est donc plus un signe de réveil réel pour mon inconscient. Ce que je fais alors, c’est au moins de changer mon t-shirt porté pour dormir. Au final ça fait :

  • t-shirt-pyjama = dodo
  • t-shirt-journée=réveil

 

Encore faut-il se réveiller !

C’est là que le bât blesse. Hal Elrod donne l’idée de déplacer le réveil sur la commode par exemple. Honnêtement je n’ai pas essayé. J’ai peur d’avoir tellement la flemme de l’éteindre que je laisse ma femme l’éteindre à ma place et franchement je veux bien me passer d’un réveil cyclonique…

Je pense qu’il suffit de mettre le réveil suffisamment hors de portée pour s’obliger à bouger un minimum le corps. Chose que je vais tester. Si vous en faites de même, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires 😉 .

 

Et une fois réveillé ?

réussir son réveil
@Nicolas

Bon, ça y est on sait comment réussir son réveil (mieux en tout cas), mais après ? Oui après ? C’est vrai que réussir son réveil permet d’entamer sa journée dans des conditions bien meilleures mais que pourrait-on faire de plus pour le réussir davantage ?

L’histoire du Miracle Morning n’est pas si compliquée : réussir son réveil c’est levé un peu plus tôt pour l’unique but de trouver du temps rien que pour soi. Ce petit temps rien que pour soi est une source d’énergie extraordinaire qui permet de s’améliorer selon ses désirs. Un temps pour soi c’est un temps pour une introspection de son intérieur. Toute la force, le courage, l’énergie dont on a besoin (en très grande partie du moins) vient de soi. Se retrouver seul pour se ressourcer à partir de son intérieur, dès le matin, c’est cela réussir son réveil. C’est cela le miracle du matin.

Afin de ne pas être dérangé, il est très fortement conseillé de vous trouver un lieu où vous ne risquez pas d’être dérangé. Réussir son réveil c’est commencer à réussir sa journée qui vient !

 

Le partenaire de responsabilité

L’auteur recommande aussi de se faire seconder par un partenaire de responsabilité. Le mien est tout simplement ma femme, pour qui je suis également son partenaire de responsabilité. C’est très bien que cela soit tombé ainsi car c’est pratique. Mon partenaire de responsabilité est à la maison !

J’ai commencé le Miracle Morning grâce à elle et je sens qu’elle tient le rythme du faire que je le pratique aussi. C’est contagieux !

Je pense que je mettrais ma sœur ainsi que mon frère dans le mouvement. Pour cela il me faudra peut-être leur offrir le livre pour les inciter à le faire (c’est ce que j’ai fait d’ailleurs) Et comme je mettrais ces écrits sur mon futur blog, ils pourront suivre les étapes par lesquelles je suis passée. (c’est que je fais d’ailleurs 😀).

 

Nicolas HSK

 

 

miracle morning

Si vous voulez lire ce livre vous aussi, vous pouvez le commander sur le site de la :

fnac


Ce blog ou cet article vous ont aidé ? Partagez !
  • 8
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.